POSITIF

Abonnez-vous !Abonnez-vous.html

REVUE MENSUELLE DE CINÉMA

 
 

DOSSIER

Le DVD : état des lieux


Entretien avec Peter Becker

Les critères de Criterion

Michel Ciment


Table ronde avec Manuel Chiche, Adrienne Fréjacques, Vincent Paul-Boncour et Stéphane Roux

Bilans et perspectives

Philippe Rouyer


Quelques DVD de cinémathèques

Hubert Niogret


Les coffrets

Jeux de Lang

Allan Dwan

Max Ophuls

Nikita Mikhalkov

Nuri Bilge Ceylan

Nicolas Philibert

Koji Wakamatsu


Dans la jungle du DVD :

la prolifération des versions

François Thomas


Le cinéma en Blu-ray

Pierre Eisenreich




ÉDITORIAL


Des DVD sous le sapin


Nous avons choisi de consacrer le dernier dossier de l’année au DVD. Une façon de rattraper un retard important. Chaque mois, en effet, notre revue accorde moins de place au cinéma à la maison qu’à l’actualité des salles. Singulière coïncidence, ce numéro rend compte de l’exposition « Lanterne magique et film peint » proposée à la Cinémathèque française. Le DVD n’est pas un aboutissement, juste un jalon dans l’histoire des images et des écrans, entamée il y a près de 400 ans avec les lanternes. À la fin de la première décennie de notre XXIe siècle, d’autres supports sont déjà apparus. Dans les transports urbains, de plus en plus de voyageurs tuent le temps en regardant des films sur leur téléphone ou leur iPod. Internet marque une étape capitale : la dématérialisation du cinéma. Le film disparaît en tant qu’objet. Il n’y aura bientôt plus de boîte, plus d’emballage pour nos images.

Publier un dossier DVD à l’approche des fêtes ne relève pas du hasard. Philippe Rouyer et ses amis ont concocté une sélection de cadeaux cinéphiles à offrir, ou (pour les plus malins) à se faire offrir. Mais pourra-t-on encore longtemps offrir un film pour Noël ? Une enveloppe avec un bon pour télécharger le coffret Allan Dwan fera tout de même moins festif au pied du sapin qu’un beau paquet cadeau enrubanné avec soin. Songeons aussi à la disparition programmée des étagères ! Invité à réveillonner dans une maison inconnue, qui n’a pas distraitement jeté un œil à la bibliothèque, erré rapidement du regard à travers les tranches de livres, les jaquettes de DVD, les pochettes de disques ? Voilà qui permettait de créer des liens : « Tiens, tu as le coffret Allan Dwan ? Mon frère me l’a offert pour Noël, je n’ai pas eu le temps de tout regarder, mais Deux Rouquines dans la bagarre, rien que le titre… » Encore mieux : « Ça alors, toi aussi tu lis Positif ! » En revanche, si on ne trouvait chez notre hôte(sse) qu’un « Best of Bigard », la suite s’annonçait mal.

Dans le salon du futur, notre musique, nos livres, nos films, nos revues… tout sera stocké sur un disque dur. Difficile, depuis la cuisine, de crier à l’invité quelque chose comme : « Pendant que je sors les mini-saucisses de l’eau et que j’ouvre le vin blanc, jette un œil au sous-dossier “cinéma américain classique” de mon Mac, pour voir s’il n’y a pas là un sujet de conversation. » Derrière un login, nos goûts rentreront dans un domaine protégé. On pourra dire qu’on en terminera enfin avec une utilisation futile et mondaine de la culture. On pourra dire aussi que c’est dommage.

Ce mois-ci, l’actualité du cinéma est éclectique, avec un premier long métrage coréen très excitant, les nouveaux films de Ghobadi, Chéreau ou John Hillcoat. Un sommaire qui nous rappelle que la salle reste plus que jamais le seul lieu de rendez-vous autour d’un film à partager.

Alors, on se retrouve dans la queue cinq minutes avant la séance ? J’aurais Positif sous le bras. Bonnes fêtes à tous.


Adrien Gombeaud

 

POSITIF 586 | Décembre 2009



SOMMAIRE


L’ACTUALITÉ


Patrice Chéreau


Persécution

Love is the devil

Nicolas Bauche


Entretien avec Patrice Chéreau

Ce film donnerait presque envie de se séparer

Yann Tobin


Bahman Ghobadi


Les Chats persans

Last exit to Teheran

Franck Kausch


Entretien avec Bahman Ghobadi

Combien de fois devrai-je renaître ?

Élise Domenach et Stéphane Goudet


Yang Ik-june


Breathless

Dégueulasse mais humain

Fabien Baumann


Entretien avec Yang Ik-june

J’ai jailli comme ça

Adrien Gombeaud et Hubert Niogret


John Hillcoat


The Proposition :

notes sur le style

John Hillcoat


The Proposition

Au bout de la sauvagerie

Pierre Eisenreich


La Route

Une apocalypse mal conjuguée

Pierre Eisenreich


Les films


Samson et Delilah

de Warwick Thornton

Vincent Thabourey


Tetro

de Francis Ford Coppola

Eithne O’Neill


The Red Riding Trilogy

de Julian Jarrold, James Marsh, Anand Tucker

Adrien Gombeaud


Notes sur les films de A à Z


L’Assistant du vampire, Canine, Capitalism : A Love Story, Cinéman, Cœur animal, Le Concert, The Damned United, 2012, Divorces, La Domination masculine, La Famille Wolberg, La Folle Histoire d’amour de Simon Ashkenazy, Food, Inc., The Limits of Control, Lucky Luke, Michael Jackson’s This Is It, Nos lieux interdits, Panique au village, La Sainte Victoire, Le Syndrome du Titanic, Tempête de boulettes géantes, Trésor, Une affaire d’État, Un soir au club, Le Vilain, Vil Romance, Violent Days, Yuki & Nina



PRÉSENCES

DU CINÉMA


Voix off

Le studio de l’esprit

Roberto Calasso


Bloc-notes

Octobre en cinéma

La beauté sera convulsive…

Yann Tobin


Chantier de réflexion

Sanglantes luttes des classes d’âge

Conflits de générations et cinéma de genre

Pierre Charrel


Tutto Fellini

Cornucopia felliniana

Christian Viviani


Hommage

Luciano Emmer 1918-2009

Un parcours singulier

Jean A. Gili


Exposition

Projections anciennes

Alain Masson


Notes festivalières

Donostia-San Sebastián, 57e édition

Cluj-Napoca 2009, cinéma roumain

Dinard 2009, cinéma britannique

Taichung 2008, Golden Horse Film Festival


Notes de lecture

Corée ; Federico Fellini. Lettere a Tullio Pinelli ;

Marilyn, la dernière déesse et Tarantino ;

Audrey Hepburn, la grâce et la compassion ;

Paul Carpita, cinéaste franc-tireur ;

Scènes de la vie d’acteur et Voix off ;



CINÉMA

RETROUVÉ


Films


The Molly Maguires

de Martin Ritt

Yannick Lemarié


Pas d’orchidées pour Miss Blandish

de Robert Aldrich

Jean-Loup Bourget